Finances

Evolution des revenus 1982 – 2017

En 2017 nous avons reçu 249.199 EUR de dons, y compris un légat de 32.649 EUR de la part d’une tante de Hubi Adriaens. Près de 100 sympathisants actifs, plus qu’en 2016, mais moins de revenus de la part des provinces.

Nous remarquons que les actions organisées par nos nos sympathisants ont mis en contact nos projets à de nombreuses nouvelles personnes. Aussi cette année, la Fondation a pû en effet bénificier de nombreux jubilés et des anniversaires des individus et des organisations. Les stagiaires de diverses hautes écoles et universités ont organisé des actions. Les écoles secondaires ont choisi la Fondation pour leurs actions durant le carême. Les Services Clubs ont organisé des événements et un grand nombre d’individus et d’entreprises ont concouru pour la bonne cause.

Les dépenses en 2017

Nous avons payé notre contribution annuelle de 75.000 EUR pour le programme DGD Santé. En plus de cette contribution, la Fondation a utilisé un peu plus de 15.000 EUR pour les projets ‘Garde Malades’ et ‘l’Hôpital le plus propre du Bénin’ dans les hôpitaux de Papané et Boko. Ce dernier projet est une nouvelle initiative lancée en collaboration avec l’entreprise Materialise qui a élaboré le projet et l’accompagne de son expertise.

Dès le deuxième trimestre, nous avons démarré la collaboration avec l’ONG belge Aide Développement Gembloux. La Fondation est partenaire dans le nouveau programme DGD Agriculture et paie une contribution de 30.000 EUR. En décembre nous avons pu démarrer le nouveau projet ‘Chaque femme son bananier’, avec le soutien financier de la ville de Leuven.

Pour la coordination de la détection et du traitement des enfants souffrant de malnutrition dans les deux zones sanitaires, nous avons dépensé 4.714 EUR. En 2017, les étudiants ingénieurs de l’asbl Humasol ont pris en charge trois projets d’énergie solaire. La participation aux frais de la part de la Fondation s’élève à 10.000 EUR.

La Fondation a investi cette année dans l’achat d’un terrain dans la ville de Parakou. Le terrain occupe une surface de 5,5a et comprend un petit bâtiment. L’intention est d’y ériger à court terme un bâtiment multifonctionnel qui pourrait servir de centre de démonstration et de formation. Les dépenses, y compris les frais de notaire, s’élevaient à 22.718 EUR repris dans le bilan.

Le petit bâtiment qui se trouve sur le terrain a été rafraîchi et meublé pour 9.000 EUR afin de pouvoir fonctionner comme bureau, actuellement utilisé par les 6 travailleurs locaux de la Fondation. Encore 4.000 EUR ont été consacrés à l’acquisition indispensable d’une voiture tout-terrain d’occasion.

 

Rapport Financier

Plus de détails peuvent être trouvés dans notre Bilan et Comptes de Résultats. Cette année encore, la Fondation a réussi à limiter les frais de gestion à 4.4% des revenus. Ces frais comportent les frais d’expédition et les frais pour les publications officielles, les frais financiers, les frais de mission non remboursés, le bulletin trimestriel et les frais pour les collectes de fonds et la promotion.. Donc  96% de nos revenus vont directement aux projets au Bénin!