Une journée de travail avec Moussa …

… un des animateur du volet agriculture de la FONDATION HUBI ET VINCIANE

Je suis Moussa OUSMANE YAYA, Béninois, originaire de Nikki. Titulaire d’une Licence en Agriculture et Environnement. Agé de 31 ans, je suis marié et père de deux enfants. Je réside à Parakou avec ma famille et parle couramment les langues Bariba, Dendi et Français.

Suivez-nous pour une journée de travail.

Ce mercredi 06/07/2016, 7h30, il fait encore frais, nous irons à Gnambouan (Guinirou) pour rencontrer un groupe d’agriculteurs de riz, la route est longue, nous démarrons la moto.

A 9h30 les producteurs sont enfin rassemblés. Nous sommes venus les sensibiliser sur l’épandage d’engrais NPK et Urée. Après les salutations d’usage, nous leurs avons expliqué le mécanisme d’épandage, l’intérêt et les doses pourchaque superficie.C’est l’objectif visé qui va les motiver : la fondation est prête à vous accompagner dans la production d’un demi-hectare du riz chacun.

Il est 12h lorsque nous prenons la route du retour, nous voulons faire arrêt au village de Tékparou. Ici le tracteur est venu depuis Tchaourou labourer les parcelles de 10 producteurs soit 05 hectares destinés à l’arachide. Ceci n’avait pas été facile de le faire venir car les tractoristes ne sont vraiment pas assez nombreux dans la région. Nous apprenons que la pluie n’est toujours pas retombée ici depuis le labour.Nous voulons cependant distribuer les semences d’arachide. Il ne faudra plus perdre de temps pour semer.

A 14h20 environ tout le monde est enfin rassemblé, chacun homme comme femme est bien motivé.

Avec la balance, nous divisons les gros sacs pour leur partager 30kg de cette belle graine à chaque producteur. Nous notons les noms de ceux qui ont reçu la semence. Puis après quelques échanges nous reprenons la route pour Parakou.

Il est 17 h30 quand nous arrivons à la maison.