Rapport financier – 2020

Les revenus

La Fondation a terminé l’année avec 286 000 euros de dons. Une grande partie de cette somme provient de nos partenaires tels que Materialise, la Fondation Gillès, le Fonds Paula Vandewatering et le Fonds Amélie et Elisabeth. Nous avons également pu compter sur les contributions des autorités publiques, des particuliers et des entreprises. En raison de la crise du corona, les clubs service et les écoles n’ont pas pu organiser d’activités de collecte de fonds, mais nous avons obtenu un bon résultat lors de notre événement sportif virtuel « A toutes jambes pour le Bénin ».

Evolution des dons 2020

Les dépenses

Dépenses 2020

En termes de dépenses, les frais de gestion en Belgique ne représentent que 3,17% des recettes.

Les dépenses pour l’équipe du Bénin, y compris les salaires, les fonds de fonctionnement spécifiques et les frais d’entretien des bâtiments, se sont élevées à 47 583 euros. En cette année exceptionnelle où tout a été difficile, beaucoup de matériel médical, informatique et éducatif de grande valeur a été offert, dont trois ambulances, deux appareils RX, un dispensaire mobile en excellent état, des ordinateurs personnels, des ordinateurs portables et des serveurs. Les coûts de transport et de logistique pour l’expédition de tout cela se sont élevés à 26 673 euros.

Les deux hôpitaux, Saint-Martin à Papané et Saint-Jean-de-Dieu à Boko, ont investi leurs allocations annuelles de 25 000 euros. Saint-Martin a également utilisé un transfert des années précédentes pour terminer les travaux de construction du bloc chirurgical, entre autres. Saint-Jean-de-Dieu l’a utilisée pour commencer la construction de la revalidation. Le nouveau poste d’investissement du compte de résultat,  » Soutien aux hôpitaux de l’AMCES « , s’élève à 25 328 euros. Ce poste représente un soutien aux hôpitaux du réseau AMCES par le biais d’un programme de formation et la distribution d’équipements médicaux très diversifiés et de qualité. Nos deux hôpitaux font également partie du réseau AMCES.

Les travaux de construction du dispensaire négligé et délabré de Kassoula ont bien avancé (34 000 euros). La contribution au programme agricole pluriannuel avec Eclosio s’est élevée à 34.770 euros et les activités avec CAMFP ont repris (9.818 euros). Un total de 20 700 euros a été dépensé cette année pour le projet de bananes dans 24 villages. La Ferme de Sokounon, partenaire de la Fondation, a pu construire un bâtiment solide pour ses nombreux stagiaires pour un coût de 18 817 euros. 28 121 euros ont été dépensés pour le projet de lutte contre la malnutrition, qui vise à sensibiliser le public et à rechercher et soigner les enfants souffrant de malnutrition. Dans le domaine de l’éducation, 4 467 euros ont été consacrés au projet PFAN de soutien aux filles à l’école et 12 567 euros à la Summerschool ainsi qu’aux bourses d’études associées pour les jeunes au Bénin.

Enfin, la Fondation a décidé de faire preuve de solidarité avec l’ensemble de la population béninoise en pleine crise coronarienne en faisant un don de 1 905 euros au fonds national.

Le résultat

Les dépenses totales se sont élevées à 347 125 euros, ce qui signifie que la Fondation a enregistré une perte pour 2020 de 15 334 euros que nous compenserons avec nos réserves des années précédentes. Même après ce prélèvement sur les réserves, le capital de la Fondation est plus que suffisant pour assurer la continuité des engagements pris.

Rapport Financier – 2019

Aperçu préliminaire dans 2 graphiques.

Rapport Financier – 2018

Les revenus – les dépenses – le résultat

Rapport Financier – 2017

En 2017 nous avons reçu 249.199 euro de dons.

Rapport Financier – 2016

Avec des fonds propres de 75.000 EUR, la Fondation a pu investir dans le programme de santé, au travers du plan DGD.