Chèvre à l’écurie à la Ferme de Sokounon

Le cheptel (chèvres, bœufs et porcs) est la pierre angulaire de l’agriculture intégrée au Bénin. Les chèvres consomment chaque jour 12 kg de nourriture fraîche provenant des restes de la récolte ou des agroforêts.

Chaque chèvre produit quotidiennement 3 à 4 litres de lait qui contribue directement ou indirectement à lutter contre la enfantine.

Les restes de nourriture de la chèvrerie vont aux porcs qui les transforment en viande de haute qualité et en fumier. Le fumier est transporté vers les terres cultivables afin de rétablir la réserve de plantes. Ce système agricole intégré dans lequel l’homme, l’animal et les plantes agricoles se combinent harmonieusement, a démontré sa validité dans d’autres parties du monde. Il est durable et adapté aux possibilités économiques du petit agriculteur béninois.

Wereld Missie Hulp

Budget: 25 000 euros (cofinancement Wereld Missie Hulp et Stichting Gilles)

La consommation du lait de chèvre au Bénin : une piste en exploration !

La ferme de SOKOUNON contribue à l’amélioration de l’alimentation de la population en matière de consommation de produits laitiers.